La Logistique E-commerce et les Opportunités Emergentes au Vietnam

Posted on by

Écrit par : Dezan Shira & Associates 

Traduit par : Chau Pham

L’e-commerce n’est plus un nouveau concept au Vietnam comme il y a 5 ans. Au cours de ces dernières années, de nombreux gros acteurs ont pénétré sur le marché, tels que lotte.vn et aeoneshop.com au début de 2017. En bénéficiant d’un taux de croissance annuel prévu de 30% sur les cinq prochaines années, le secteur de l’e-commerce devrait atteindre 10 milliards de dollars au début des années 2020. Pourtant, l’e-commerce va bien au-delà de la vente en ligne et de la création de sites web.

Aussi bien pour les consommateurs que pour les commerçants, la rapidité de la livraison est devenue aussi importante que la qualité du produit. Etant donné que le marché continue à croître, l’on pourrait dire que l’avenir de l’e-commerce au Vietnam dépendra, de toute évidence, du développement d’un bon système de logistique afin de faciliter les progrès dans ce secteur. Actuellement, le défi majeur tient au fait que les sociétés de e-commerce ne peuvent à elles seules être en charge de la logistique. Par conséquent, la sous-traitance des fonctions logistiques de l’e-commerce à des fournisseurs de logistique tiers (3PL) est devenue une tendance de plus en plus populaire.

Un « hub » potentiel

Selon l’Association des Entreprises de Logistique au Vietnam (Vietnam Logistics Business Association ou « VLBA »), la logistique au Vietnam représente 20% à 25% du PIB. Le secteur devrait augmenter d’environ 12% par an dans le futur proche. La forte croissance de l’industrie de l’e-commerce donne aux entreprises de logistique les opportunités d’exploiter le potentiel du marché. En particulier, la livraison express et les services de logistique pour l’e-commerce sont un terrain fertile pour les investissements.

Ces dernières années, un grand nombre d’entreprises ont commencé à investir dans le domaine de la logistique au Vietnam. Elles permettent d’illustrer les réussites dans ce secteur et les opportunités offertes par le Vietnam. DHL eCommerce, l’une des quatre divisions du Groupe de Deutsche Post DHL, a augmenté la mise dans la bataille de la logistique e-commerce. Au début du mois de janvier, DHL eCommerce est parvenu à offrir un service de livraison domestique porte à porte aux commerçants en Thaïlande. Ce succès ouvre la voie à son plan ambitieux de doubler ses effectifs et son nombre des dépôts dans les marchés voisins, y compris le Vietnam, d’ici 2017.

Dans le but de devenir une entreprise dominante sur le marché la logistique e-commerce, Indo Tran Logistics and Transport JSC (ITL Corp) est avec sa marque SpeedLink un nouvel acteur dans le secteur de la livraison express au Vietnam. Depuis 2016, SpeedLink et son réseau de bureaux sont présents dans 50 provinces et villes à travers le pays.

Giao Hang Nhanh, une autre société spécialisée dans le domaine de la livraison et de la logistique e-commerce, a créé une relation solide avec des boutiques en ligne. En ce moment, Giao Hang Nhanh travaille avec plus de 800 boutiques en lignes dont 20 sont des sites e-commerce à grande échelle en B2C (Business to Consumer) tels que Tiki.vn et Project Lana. Son objectif est d’offrir la meilleure expérience e-commerce possible aux consommateurs et commerçants à travers un service logistique efficace.

Les géants à rejoindre la bataille

Lazada est la première entreprise e-commerce disposant de sa propre société de livraison, nommée LEX. Initialement, LEX avait été conçu dans le but de servir seulement Lazada. Cependant, compte tenu de la demande croissante du marché e-commerce au Vietnam, Lazada a décidé de scinder LEX afin d’en faire une entreprise indépendante. Au début de l’année, Lazada a également investi dans 3 grands entrepôts à Ho Chi Minh, Da Nang et Hanoi d’une superficie totale de 22 000 mètres carrés avec un réseau de 34 centres de distribution à travers le pays. Il y a toutefois des limitations dans le réseau logistique de Lazada. Normalement, LEX et aussi Lazada doivent coopérer avec Giao Hang Nhanh, VNPost et Viettel Post pour gérer leurs commandes.

Cette « Uberisation de la livraison » permettrait de combler les lacunes existantes dans les réseaux logistiques du Vietnam et représente donc pour beaucoup une source de profit potentiellement immense. L’année dernière, Grab, le concurrent d’Uber en Asie du Sud-Est, a annoncé son plan de changer son image avec quelques nouveaux services, y compris un service de livraison (GrabExpress). Déjà bien connu pour sa capacité à créer des tendances sur le marché vietnamien, il est probable que ce modèle de logistique s’accélérera dans les années à venir.

Le coût de la logistique e-commerce

Malgré l’afflux d’entreprises de logistique, les infrastructures de transport et les installations logistiques sont relativement peu développées. En 2017, les distributeurs e-commerce indiens  ont dépensé entre 5 et 15% de leurs revenus sur la logistique tandis qu’Amazon avait dépensé 11.7% de ses revenus sur la logistique aux Etats-Unis en 2015. Au Vietnam, le taux est peut-être encore plus élevé : il est estimé que 30% des revenus sont utilisés pour financer le coût de la logistique. Selon un rapport de La Banque Mondiale, le coût de la logistique au Vietnam est estimé à environ 25% du PIB annuel. Ce taux est sensiblement supérieur aux 19% de la Thaïlande et les 8% de Singapour.

La raison principale est que les entreprises logistiques au Vietnam n’ont ni la capacité ni les systèmes d’informations modernes requis. En outre, le cadre juridique et les réglementations du secteur logistique restent difficiles et complexes. Ces problèmes sont de plus en plus prononcés, surtout quand les entreprises essaient de se développer au dehors des grandes villes du Vietnam telles que Ho Chi Minh, Hanoi et Da Nang.

Les perspectives sectorielles

Malgré ces désavantages, de nombreux experts estiment qu’il y aura un avenir brillant pour les entreprises de logistique au Vietnam, et notamment depuis que des accords de libre-échange (ALE) ont été négociés. Ceux-ci favoriseront les investissements directs étrangers dans l’infrastructure et dans les systèmes d’informations du Vietnam. En dehors des accords commerciaux, les législations récentes viseraient à diminuer les obstacles réglementaires rencontrés par l’industrie. La Décision No. 200/QD-TTg sur le renforcement de la compétitivité et le développement des services logistiques au Vietnam d’ici 2025 a constituée un premier pas en avant récemment. Elle cible à donner des conditions favorables afin de créer un secteur logistique efficace et d’augmenter le taux de coopération et d’impartition.

Avec ces progrès dans l’environnement d’investissement et la réforme réglementaire en cours, il est prévu que les dépenses en capital des investisseurs actuels continueront à augmenter dans les prochaines années et que les nouveaux participants continueront à investir dans le marché vietnamien. La clé du succès pour les investisseurs existants et potentiels dans la logistique e-commerce réside dans la capacité de comprendre les défis inhérents du marché vietnamien et de trouver la façon la plus économique de traiter ces défis.

 

À Propos de Nous 

Asia Briefing Ltd. est une filiale de Dezan Shira & Associates. Dezan Shira est un cabinet spécialisé dans l’investissement direct à l’étranger, fournissant à travers l’Asie des services de conseil juridique, fiscal et opérationnel, ainsi que des solutions en comptabilité, audit, et ressources humaines.

Vous pouvez nous contacter à vietnam@dezshira.com ou télécharger notre brochure ici.

Restez informés des dernières nouvelles concernant les investissements et le milieu des affaires en Asie en souscrivant à notre newsletter

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Never Miss an Update

Subscribe to gain even better insights into doing business in Vietnam. Subscribing also lets you to take full advantage of all our website features including customizable searches, favorite, wish list and gift functions and access to otherwise restricted content.

Scroll to top