Le Guide des Zones Industrielles du Vietnam

Posted on by

Écrit par : Dezan Shira & Associates

Traduit par : Linh Tran Huy

Le nombre de parcs industriels au Vietnam continue d’augmenter au fur et à mesure que les investissements étrangers arrivent. En septembre 2016, 325 zones industrielles étaient mises en place à l’échelle nationale, 220 étant déjà en exploitation sur un total de 60 900 hectares. En 2017, le gouvernement prévoit d’ouvrir trois zones économiques spéciales dans les zones économiques clés du Nord, du Centre et du Sud. Les parcs occupent une superficie naturelle de près de 85 000 hectares, avec environ 66 % de la superficie totale désignée comme terrain industriel à louer. Le taux d’occupation atteint 51,5 % dans l’ensemble et 73 % dans les parcs industriels d’exploitation.

Les IDE dans les zones industrielles, en chiffres

Jusqu’à mi-2016, les 220 zones industrielles opérationnelles et 16 zones économiques avaient attiré des investissements étrangers à hauteur d’environ 150 milliards de dollars US, équivalent environ à la moitié du total des flux d’IDE cumulés dans le pays.

Les investissements dans les parcs industriels (PI) et les zones franches d’exportation (ZFE) ont augmenté de plus de 39 % en un an au premier semestre de 2017 pour s’établir à 384,3 millions de dollars EU. Au cours de la même période, les flux d’IDE s’élevaient à 159 millions de dollars américains, soit une augmentation de 24 % par rapport à l’année précédente. Les investissements intérieurs ont augmenté de 52,7 % pour s’établir à 224,34 millions de dollars. La Corée du Sud était le principal investisseur, représentant 55 pour cent des investissements, suivie de Taiwan et du Japon.

Afin de décider quel parc industriel choisir pour y implanter une FIE et y entreprendre ses activités, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs facteurs tels que l’emplacement géographique, la terre, la main d’œuvre, l’infrastructure, l’industrie concernée, l’environnement commercial et les incitations.

L’emplacement

Les FIE devraient en premier lieu prendre en compte la situation géographique. Cela sous-entend une analyse poussée des avantages et des inconvénients des emplacements des parcs industriels considérés. Selon l’Indice de Compétitivité Provinciale de 2016, les provinces les mieux classées en 2016 étaient celles de Da Nang, Quang Ninh, Dong Thap, Binh Duong et Lao Cai : des provinces représentatives des différentes régions du Vietnam.

Les options peuvent être restreintes par la concentration géographique des industries, étant donné que certaines régions accueillent plus d’entreprises d’une industrie spécifique que d’autres. Principaux secteurs d’exportation du Vietnam, la fabrication de vêtements et de textiles se concentre tant au Vietnam du Nord qu’au Vietnam du Sud, tandis que la fabrication de chaussures et de meubles est concentrée au Vietnam du Sud. Le Nord est sans doute le meilleur choix pour une entreprise qui importe des produits en provenance de Chine, tandis que le Sud a l’avantage d’être près du plus grand port commercial du Vietnam. La proximité de destinations clés telles que les aéroports, les ports maritimes, les grandes villes, les principales autoroutes et les frontières sont également importantes.

Les parcs industriels possèdent des droits d’utilisation des terres accordés par le gouvernement et sous-louent leurs terres et leurs usines existantes aux locataires pour une période allant jusqu’à cinquante ans, en fonction de la date où le parc industriel a été établi. Les prix varient considérablement et dépendent d’un certain nombre de facteurs qui influencent la demande, y compris l’emplacement et la qualité du parc industriel.
La main d’œuvre

L’attrait majeur du Vietnam pour les investisseurs étrangers est le faible coût de la main-d’œuvre. Le salaire minimum du Vietnam est un système à plusieurs niveaux allant de 100 à 128 dollars par mois selon la région. Des domaines tels que Hanoi et HCMC imposent un salaire minimum plus élevé alors que Vinh Phuc, Phu Tho et Bac Giang dispensent des salaires minimums inférieurs.

Le salaire moyen peut varier de 121 à 810 dollars pour les travailleurs industriels et les gestionnaires, en fonction de l’industrie et du niveau de compétence. Les heures supplémentaires, les suppléments versés en conséquence et la sécurité sociale devraient également être pris en compte. En 2017, on peut compter plus de 285 900 travailleurs dans les parcs industriels et les ZFE, dont 2 660 travailleurs étrangers.

Infrastructure

L’infrastructure est souvent un facteur décisif qui détermine le succès d’un parc industriel. Les parcs industriels qui n’ont pas réussi à attirer des entreprises dans le passé manquaient souvent de bonnes infrastructures et d’une gestion compétente, car l’infrastructure du pays était lente à se développer malgré un processus d’industrialisation rapide. Avec des flux d’IDE rentrants régulièrement, les parcs industriels ont commencé à améliorer leur infrastructure pour répondre aux normes internationales. Les améliorations consistent en des parcs industriels de qualité supérieure de manière générale, des bâtiments et des entrepôts d’usine de qualité, des sources stables d’électricité et d’eau, des stations d’épuration des eaux usées, des systèmes de traitement des ordures, des systèmes de prévention des incendies, des télécommunications améliorées, l’accès aux banques et aux bureaux de poste, des services logistiques et des routes internes accessibles . De nombreux parcs industriels sont situés à proximité des autoroutes nationales qui mènent aux aéroports, aux ports maritimes et aux gares pour faciliter le transport, en plus d’apporter d’autres avantages.

D’après l’Indice de Compétitivité Provinciale 2016, Binh Duong, Da Nang, Ba Ria Vung Tau, Dong Nai et Vinh Phuc sont les cinq provinces classées comme ayant la meilleure infrastructure.

Types d’industries

La Zone Economique Principale du Nord se compose de huit municipalités et provinces axées principalement sur les produits agricoles et comprend la ville de Hanoi, Hai Phong et les provinces de Bac Ninh, Ha Tay, Hai Duong et Hung Yen. La Zone Economique Principale Centrale est connue pour son économie marine. Au cours des prochaines années, la zone visera à accroître le développement dans des secteurs tels que le pétrole et le gaz, la construction navale, la logistique et d’autres industries de haute technologie. Elle comprend la ville de Da Nang et les provinces de Binh Dinh, Thua Thien Hue, Quang Nam et Quang Ngai. La Zone Economique Principale du Sud est dédiée au développement du commerce, des exportations, de la technologie, des services et des télécommunications. Elle comprend la ville d’Ho Chi Minh et les provinces de Binh Duong, Ba Ria-Vung Tau, Dong Nai, Tay Ninh et Binh Phoc.

Les FIE qui cherchent à établir leurs activités dans un parc industriel devraient tenir compte des types d’industries déjà représentées par les locataires existants et les industries de soutien pour comprendre les avantages et inconvénients potentiels de leurs propres activités. Par exemple, il serait difficile pour une entreprise de fabrication de produits bas de gamme de minimiser les coûts de la main-d’œuvre dans une zone comptant de nombreuses entreprises spécialisées dans la haute technologie.

Des politiques d’incitations

Le gouvernement vietnamien a mis en place une série de politiques d’incitations qui encouragent les investissements à la fois nationaux et étrangers. Les incitations fiscales comprennent des exonérations ou des réductions de l’impôt sur les sociétés (IS), de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et des tarifs d’importation pour des périodes spécifiques. Elles sont accordées en fonction des métiers et de l’emplacement de la FIE. Les secteurs réglementés encouragés comprennent l’éducation, la santé, le sport, la culture, la haute technologie, la protection de l’environnement, la recherche scientifique, le développement des infrastructures et la fabrication de logiciels. Les divisions administratives ou les emplacements sujets à ces incitations comprennent des zones défavorisées ou extrêmement défavorisées, des parcs industriels, des zones franches d’exportations, des zones de haute technologie et des zones économiques.

Les taux de l’impôt sur les sociétés (IS) ont été ramenés à 20 pour cent le 1er janvier 2016. L’IS préférentiel a été fixé à 10 pour cent pour une période de 15 ans pour les nouveaux projets d’investissement dans des zones à conditions socio-économiques difficiles, dans les zones économiques et dans les zones de haute technologie. L’IS préférentiel est applicable durant toute la période opérationnelle pour les entreprises opérant dans les secteurs de l’éducation et de la formation, de la formation professionnelle, des soins de santé, de la culture, du sport et de l’environnement. Les taux de l’IS seront également réduits en fonction des domaines, s’élevant à 15 pour cent et 17 pour cent pour les entreprises impliquées dans l’agriculture, l’élevage, la transformation des produits agricoles et aquacoles. Les grands projets de fabrication avec un capital d’investissement de 6 000 milliards de VND ou plus avec un chiffre d’affaires minimum de 10 000 milliards de VND par an pendant au moins 3 ans après la première année d’exploitation ou employant au moins 3 000 personnes après 3 ans d’activité, sont également admissibles aux incitations liées à l’IS.

Enfin, des dérogations aux droits d’importation et des incitations à la location de terrains sont également offertes aux investisseurs. De telles incitations et exemptions dépendent de l’industrie et de l’emplacement de l’investissement.

 

Note de l’éditeur: Cet article a été originellement publié en novembre 2015 et a été mis à jour avec des informations concernant les investissements et régimes gouvernementaux récents.
Pour en savoir plus sur les opportunités que présentent les nombreuses zones industrielles du Vietnam et en apprendre plus afin de sélectionner celle qui offre les incitations les plus avantageuses pour votre entreprise, nous vous invitons à contacter les experts en zones industrielles à vietnam@dezshira.com

 

A Propos de Nous

Asia Briefing Ltd. est une filiale de Dezan Shira & Associates. Dezan Shira est un cabinet spécialisé dans l’investissement direct étranger, fournissant à travers l’Asie des services de conseil juridique, fiscal et opérationnel, ainsi que des solutions en comptabilité, audit, et ressources humaines.

Vous pouvez nous contacter à vietnam@dezshira.com ou télécharger notre brochure ici.

Restez informés des dernières nouvelles concernant les investissements et le milieu des affaires en Asie en souscrivant à notre newsletter.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Dezan Shira & Associates

Meet the firm behind our content. Dezan Shira & Associates have been servicing foreign investors in China, India and the ASEAN region since 1992. Click here to visit their professional services website and discover how they can help your business succeed in Asia.

News via PR Newswire

Never Miss an Update

Subscribe to gain even better insights into doing business in Vietnam. Subscribing also lets you to take full advantage of all our website features including customizable searches, favorite, wish list and gift functions and access to otherwise restricted content.

Scroll to top